Amadou Haya Sanogo, taisez-vous …

Il faut dire au Général Amadou Haya Sanogo qu’un Général élabore des Stratégies et des plans de Guerre dans un pays en Guerre.

Et le Mali est en Guerre depuis 2012 à cause du coup d’Etat le plus ridicule de l’histoire de l’humanité dont il est l’auteur principal.

Un général doit se glorifier après une victoire au champ de bataille. Il doit vibrer au son des trompettes et des clairons.

Un Général doit être un modèle pour ses hommes { Officiers supérieurs, Officiers subalternes, Sous-officiers, Hommes de Rang }.

Les bons discours, les discours qui donnent du baume au cœur, le General doit les tenir devant ses hommes sur le champ de Bataille pour les Galvaniser et les préparer psychologiquement pour affronter l’ennemi.

Des Généraux ont tenu des discours légendaires en temps de guerre pour appeler à la Résistance, à la Dignité et au sursaut national.

Un Général ne tient pas de discours populiste devant des civils sur un terrain de foot pendant que des soldats se font canarder nuit et jour au front.

Des Généraux ont permis à leurs pays de Gagner des Guerres contre l’oppresseur, contre le Mal. Des Généraux ont permis à l’humanité entière de faire face au Mal personnifié.

Des Généraux célèbres, on en a connu à travers le Monde : – Douglas Maccarthur – Eisenhower – Patton – Montgomery – De Gaulle – Lattre de Tassigny – Joukov – Vassili Tchoïkov – Gamou – Didier Dakouo- Kafougouna Koné. Pour ne citer que ceux-là.

Alors, Monsieur le Capitaine General, un général ça se pavane dans les postes de commandement, les yeux rivés sur les plans de bataille, élaborant des stratégies de guerre, et non sur un terrain de foot en train de raconter sa vie devant une foule venue l’acclamer.

Monsieur le Général, Je viendrai faire votre éloge quand vous ferez quelque chose de grand.

Pour l’instant, à part un coup d’Etat, des menaces à la Télé et des règlements de compte, je ne vous ai pas vu faire grand-chose.

Alors, taisez-vous et profitez de votre retraite dorée savamment préparée…

DOCTEUR Youssouf Mangara

Le Républicain – Mali

Read Previous

Rencontres théâtrales à Bamako : Une initiative du centre culturel ACTE SEPT afin d’inciter les jeunes à travailler de façon professionnelle pour produire des spectacles

Read Next

Prise en charge de la grossesse de sept fœtus Dr Fanta Siby sauve plusieurs vies

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *